X

Dernières nouvelles

Premiers financements participatifs publics

Ce sont les deux premiers prêts participatifs publics de France : L’Agglomération de Saint Brieuc et Langouët, en Bretagne, ont misé sur le civic crowdlending pour financer, en partie, des infrastructures publiques.  

Saint-Brieuc Agglomération en Bretagne a été la première collectivité à lancer un financement participatif sous forme de prêt public. 22 investisseurs-citoyens ont prêté entre 50 et 1 000 euros à la communauté d’agglomération pour financer l’installation de panneaux solaires sur le toit d’un bâtiment public. En tout, 8 400 euros ont été recueillis entre le 1er et le 20 septembre 2016. Les prêteurs bénéficient d’un taux d’intérêt de 2,25% bruts sur 5 ans*. Il s’agit du premier civic crowdlending de France !

La réussite du projet de Saint Brieuc est un signal fort : les français sont prêts à investir dans des projets publics. « Je préfère que l’agglomération s’endette auprès des particuliers plutôt qu’auprès d’une banque, les banques qui par ailleurs utilisent l’argent des particuliers ! » témoigne Jérôme Michaud, un des premiers investisseurs. D’après lui, « les économies des français représentent un potentiel qui pourrait permettre de développer des secteurs tel que les énergies durables avec plus de facilité, tout en assurant un gain légèrement supérieur à l’épargne classique« .

 

Un projet d’éco-habitat

Langouët, en Ille-et-Vilaine, a pour sa part souhaité impliquer la population locale dans un projet d’éco-quartier. 38 investisseurs citoyens ont prêté 40 000 euros à la commune pour financer l’étude de faisabilité du projet. À terme, des éco-logements seront construits sur une dizaine de parcelles.

« Nous voulions impliquer les citoyens, et le financement participatif sous forme de prêt nous est apparu comme plus original que le don » affirme Daniel Cueff, le maire de Langouët. « La collecte a été bouclée 10 jours avant la fin de la période dédiée à l’opération, plusieurs personnes se sont inscrites mais n’ont pas eu le temps d’investir. Nous pensons déjà à lancer un nouveau projet . »

 

Crowdlending et développement des territoires

Le financement participatif, et le civic crowdlending en particulier, peuvent devenir de formidables leviers pour le développement des territoires. Création de crèche, rénovation de patrimoine, construction d’un cabinet médical, projets liés au développement durable, au sport ou à la culture, « il est temps que les collectivités s’approprient se nouveau type de financement » déclare Julien Quistrebert le président de Collecticity. « Nous pouvons aussi imaginer un vote des habitants avant de lancer la collecte, ou, pourquoi pas, une co-construction du budget des collectivités avec les citoyens. » D’autres opportunités d’investissement seront bientôt mises en ligne sur Collecticity !

Tags: